Acceuil / Autres / VAKOG : Comment mieux communiquer (et détecter les mensonges) ?

VAKOG : Comment mieux communiquer (et détecter les mensonges) ?

VAKOG : Comment mieux communiquer (et détecter les mensonges) ?

La communication est au centre de toutes nos interactions. Saviez-vous qu’il existe des outils pour apprendre à mieux communiquer et à mieux se faire comprendre ? Le VAKOG est la base de ces techniques de communication et j’aimerais vous en parler plus précisément dans cet article.

Comment mieux faire passer ses idées ? Comment détecter les mensonges ? Comment mieux vendre ses projets ? Qu’est-ce qui fait que deux personnes aiment parler entre elles et que deux autres n’y parviennent pas ?

A toutes ces questions, une importante piste de réponse : le VAKOG !

Cet article se divise en deux parties : la première concerne la définition précise de ce concept, la seconde les applications pratiques qui en découlent.

L’interaction avec le monde environnant, avec la réalité extérieure fait appel aux 5 sens : vue, odorat, goût ouïe, toucher. Ils sont tout actifs. Mais pour percevoir les évènements et pour communiquer avec autrui, l’un ou l’autre peut être dominant à un moment donné suivant les personnes.

Le VAKOG est l’acronyme correspondant à nos 5 sens : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif.

Précisément, voici la définition de chacun de ces sens :

  • Visuel : tout ce que vous pouvez voir (la vue)
  • Auditif : tout ce que vous pouvez entendre (l’ouïe)
  • Kinesthésique (du grec kinesis signifiant mouvement et aisthesis sensibilité): tout ce que vous ressentez physiquement et émotionnellement :
    Ressenti émotionnel : kinesthésique interne (l’émotion)
    Ressenti physique : kinesthésique externe (le toucher)
  • Olfactif : ce que vous sentez (l’odorat)
  • Gustatif : ce que vous goûtez (le goût)

Les domaines d’application du VAKOG

Le VAKOG est utilisé dans plusieurs domaines : la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), l’hypnose (classique et Ericksonienne), les techniques de manipulation, la vente, le marketing, … (et beaucoup d’autres !).

Autant dire que le VAKOG est à la base de beaucoup de méthodes et de pratiques utilisées dans notre vie quotidienne !

Les différents domaines s’accordent à ne retenir que trois sens principaux : Visuel, Auditif et Kinesthésique. Le kinesthésique contenant l’odorat et le goût. En ce qui concerne les applications pratiques de ces concepts on simplifiera donc le VAKOG en VAK (Visuel, Auditif et Kinesthésique).

Toujours en accord avec les différentes méthodes qui en découlent, tout individu (sauf handicap)utilise en majorité 1 ou 2 sens du VAK. Une personne sera donc majoritairement Visuelle, une autre sera majoritairement Auditive, etc. A savoir que dans la majorité des cas, les personnes sont soit Visuelles soit Auditives.

A retenir : pour mieux communiquer avec une personne, il faut lui parler en étant en phase avec son système principal. Le système principal étant le sens (ou les sens) utilisé(s) majoritairement par la personne.

Comment détecter le système principal d’une personne ?

Maintenant que vous avez ces informations en tête, vous vous demandez sûrement comment il est possible de détecter subtilement le système principal d’une personne ? Vous n’allez pas lui demander :

« Hey ! Je marchais sur le trottoir d’en face lorsque je t’ai vu… je n’ai pas résisté à l’envie de te parler ! Peux-tu me dire quel est ton système principal pour que je puisse bien communiquer avec toi ? »

Non clairement, ça le fait pas !

Il y a deux méthodes pour détecter le système principal d’une personne. Ces méthodes sont complémentaires et permettent de se confirmer mutuellement.

Attention : nous parlons de psychologie et de communication, ainsi nous ne sommes pas en train de faire des mathématiques ou de la physique ! Toute conclusion sera donc conforme à nos perceptions et nos interprétations des signaux (mots et gestuelle) de l’autre personne. Attention donc à être bien attentif!

Voici les deux méthodes pour déterminer le système principal d’une personne :

  • L’étude des mots qu’elle utilise.
  • L’étude de ses mouvements oculaires.

A noter que l’étude des mouvements oculaires est jugée par certaines expérimentations comme infondée. Cependant, à la vue des résultats obtenus par la PNL et l’hypnose, il est difficile de nier complètement l’efficacité de cette approche.

Comme je vous le disais tout à l’heure, il vaut mieux utiliser les deux méthodes et vérifier qu’elles confirment vos hypothèses.

Étudier les mots employés par la personne

Cette méthode est assez simple à comprendre : il vous suffira de bien faire attention aux mots qu’emploie la personne. Dans votre tête vous pouvez imaginer 3 grandes colonnes (Visuel, Auditif, Kinesthésique) dans lesquels vous feriez une croix à chaque fois que la personne dit un mot que vous pouvez « classer ».

Par exemple, la phrase « je pense à une solution » peut être exprimée, selon le système dominant de la personne qui parle :

  • Je vois une bonne solution                          => V
  • Cette solution me parle                                => A
  • Je sens bien que c’est la bonne solution   => K

Autre exemple : je crois qu’il va changer de position

  • C’est clair, il va changer de point de vue                                           => V
  • J’entends déjà le nouveau son de cloche qu’il va nous chanter    => A
  • Je pressens que sa perception du contexte sera différente            => K

Pour vous simplifier la chose, voici 3 listes (non exhaustives) de mots sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour faire vos déductions.

  • Vocabulaire utilisé par une personne à dominance visuelle 
  • Vocabulaire utilisé par une personne à dominance Auditive 
  • Vocabulaire utilisé par une personne à dominance Kinesthésique 
Tab 1 | Fixe / Animé, Voir / Regarder, Montrer, Claire / Sombre / Lumineux, Vague / Flou / Net, Couleur / Noir et blanc, Voir / Percevoir, etc.
Tab 2 | Entendre / Parler, Fort / Faible, Sonner / Bruit, Crier / Hurler, etc.
Tab 3 | Sentir / Toucher, Confortable / Désagréable, Pression, Lourd / Léger, Sensible / Insensible, Mou / Dur, etc.

Ces listes sont bien entendu incomplètes !

A vous de classer les mots de vos interlocuteurs dans ces trois colonnes et d’en déduire le système principal utilisé.

Étudier les mouvements oculaires de la personne

Lorsque vous parlez avec une personne, observez les mouvements de ses yeux.

Cette technique est basée sur les hypothèses suivantes :

  • Lorsque le sujet regarde en haut à droite ou en haut à gauche : il est visuel
  • Lorsque le sujet regarde à droite ou à gauche : il est auditif
  • Lorsque le sujet regarde en bas à droite : il est kinesthésique

Si vous voulez apprendre à détecter les mensonges, le VAKOG peut vous aider ! Voici deux nouvelles hypothèses :

  • Lorsque le sujet regarde sur sa droite on considérera qu’il construit / invente
  • Lorsque le sujet regarde sur sa gauche, on considérera qu’il se remémore / dis la vérité

Ainsi on peut potentiellement se servir des mouvements oculaires pour détecter les mensonges ! Attention toutefois à mettre cette technique en parallèle d’autres pour confirmer / infirmer vos interprétations !

Rien n’est sûr à 100%, ce ne sont que des pistes à utiliser intelligemment !

Mais, bien utilisé… ça fonctionne 😉 ! Sinon l’hypnose, la PNL, les techniques de vente et les techniques de marketing ne fonctionneraient pas aussi bien, croyez-moi ! Connaître le concept VAKOG permet de comprendre beaucoup de techniques en les étudiant sous un nouvel angle…

Allez, je suis sympa je vous fais un petit schéma récapitulatif (admirez mes talents de dessinateur au passage 🙂 ) :

Remarque très importante : ce schéma représente le mode de fonctionnement de la majorité des personnes. Il a été établi que certaines personnes ont un système oculaire inversé ! Ils regardent à droite lorsqu’ils disent la vérité et à gauche lorsqu’ils mentent… Pour être certain de ne pas vous tromper, demandez à votre interlocuteur de vous raconter ce qu’il a fait le week-end dernier par exemple ! De cette manière, vous saurez qu’il se remémore ses activités et vous en déduirez si son système est inversé ou non. A moins qu’il ne vous mente…

La psychologie est une affaire de sensibilité 😉 !

TEST PRATIQUE DE PERCEPTION SENSORIELLE

Répondez de façon spontanée aux questions suivantes en encerclant la lettre correspondante et voyez le résultat dans le corrigé.

Télécharger (PDF, 378KB)

Source : docs-en-stock.com / penser-et-agir.fr / la-vie-positive.com / wikipedia.org

Cours fournie par IREX
Cours fournie par IREX

A propos Montacer Dhifallah

Enseignant d'informatique (depuis septembre 2006) Formateur et coordinateur régional en intégration des TIC dans l'éducation chez IREX (2014) 2CI Intel Master Teacher (2008) Télé-conseiller technique au centre d'appel d'Orange France (2005-2006)

Voir aussi

Charm Pascal IDE 2.0 : Le plus intelligent EDI pour “Pascal Programming Language”

Charm Pascal IDE 2.0 : Le plus intelligent EDI pour “Pascal Programming Language” Ce compilateur ...

Laisser un commentaire

Translate »